S'identifier
Saisissez votre nom d'utilisateur pour La Ligue pour la Protection des Oiseaux Auvergne.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

Vous êtes ici

CONSULTATION PUBLIQUE - 30 novembre

19/11/2020

CONSULTATION DU PUBLIC : ARRÊTÉ DE PROTECTION DES HABITATS NATURELS SUR LES RIPISYLVES DU ROUBION ET DU JABRON (DRÔME)

APPEL A CONTRIBUTION AVANT LE 30 NOVEMBRE 2020 !

Parmi les nombreux dossiers sur lesquels la LPO Auvergne Rhône-Alpes est investie, la sauvegarde des ripisylves (forêts bordant les cours d’eau) en Drôme-Ardèche fait partie de ceux qui nous ont particulièrement mobilisés ces dernières années.

Des milieux précieux

Les ripisylves, qui abritent des habitats rares et menacés à forte valeur patrimoniale, ont un rôle central en termes de préservation de la biodiversité. Elles constituent aussi des habitats pour de nombreuses espèces. Ces milieux jouent un rôle majeur de corridor biologique et s’insèrent à ce titre dans les politiques publiques de définition des différentes trames écologiques (trame verte et bleue et trame turquoise). Ils rendent en outre de nombreux services aux sociétés humaines (protection des berges, régulation de la ressource en eau, lieux de détente et de loisirs…) et leur  offrent de nombreux bénéfices.

 

Une destruction irrémédiable

Pour rappel, ces forêts rares et singulières font l’objet depuis quelques années d’une très forte pression concernant leur exploitation pour la production de bois énergie. Des coupes dévastatrices, pratiquées de manière sauvage par quelques exploitants forestiers, à l’encontre des pratiques de gestion durables reconnues par la profession, menacent ces écosystèmes. Ces coupes ont pour vocation d’alimenter des centrales à bois comme celle située à Pierrelatte.

Nous estimons que, depuis 2014, a minima 100 hectares de ripisylves ont fait l’objet de coupes rases sur plusieurs bassins versants du département (Drôme, Roubion/Jabron, Lez, Rhône…). Forte de ce constat, la LPO a communiqué sur ces exactions, a contribué à sensibiliser de nombreux publics et a saisi l’administration à plusieurs reprises.

Coupe à blanc dans la Drôme – Stéphane Vincent

Projet de création d’un APPHN

Conséquemment, dans le cadre de groupes de concertation et de travail collectifs encadrés par la Direction départementale des territoires (Drôme), des réflexions ont été menées avec de nombreux acteurs pour mettre fin à ces pratiques délétères et garantir la pérennité de ces forêts remarquables. La solution choisie collectivement et portée par les services d’Etat réside en la création d’un Arrêté Préfectoral de Protection des Habitats Naturels qui permettra d’encadrer et de réglementer les pratiques et usages dans les périmètres concernés.

Vous trouverez l’ensemble des dispositions relatives à cet arrêté sur le site de la préfecture.

 

Apportez votre soutien à ce projet de protection !

Si vous souhaitez vous engager pour la protection de la biodiversité et des paysages de notre département, nous vous invitons à contribuer à cette consultation du public. Tous les argumentaires pèsent : chaque réponde compte donc… Montrons aujourd’hui au Préfet de la Drôme qu’il est largement soutenu dans cette démarche de préservation du bien commun !

Formulez vos avis sur le lien suivant et faites-le circuler au plus grand nombre ! Merci ! http://enqueteur.dde-drome.developpement-durable.gouv.fr/index.php/822779/lang/fr/newtest/Y