S'identifier
Saisissez votre nom d'utilisateur pour La Ligue pour la Protection des Oiseaux Auvergne.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

Vous êtes ici

Coup de froid pour les hirondelles

28/09/2020

 Coup de froid pour les hirondelles

Le froid a surpris des dizaines d’hirondelles avant leur départ pour l’Afrique… Si vous retrouvez des hirondelles affaiblies voici la marche à suivre pour les sauver : ici

Les hirondelles ont un cycle biologique et leur migration est vitale. Par conséquent, si elles loupent leur départ, elles ne survivront pas. Merci de bien tenir compte de ces consignes et de ne pas les garder chez vous. Le Centre de Sauvegarde de Clermont-Ferrand est déjà saturé et ne pourra faire plus que vous pour ce cas précis. Votre intervention peut leur donner une chance de survie si vous suivez bien les consignes ! La LPO vous remercie pour votre geste et votre collaboration en faveur de la biodiversité.

Et quelle que soit l'espèce concernée, vous trouverez une fiche conseils recensant les bons et mauvais gestes à faire/ne pas faire  ici.

1) LES MANIPULER AVEC PRUDENCE ET PRECAUTIONS

Saisir l’animal avec prudence, précautions et sans précipitation, à l’aide de gants épais et /ou d’un linge.

Quand vous trouvez un oiseau en détresse, il convient de :

  • se protéger en éloignant l’oiseau de soi (bras tendus)

  • protéger l’oiseau des blessures éventuelles par une bonne contention

  • faire attention de ne pas approcher l’oiseau trop près des personnes vous entourant

Concernant plus particulièrement l’hirondelle : sa petite taille vous permet de la prendre d’une seule main en faisant bien attention de plaquer ses ailes contre son corps et de la maintenir dans le creux de votre main tout en veillant à ne pas trop la serrer afin de ne pas l’étouffer.

2) LES RECHAUFFER ET LES GARDER PROPRES

La première chose à faire est de mettre les hirondelles au chaud.

  • Les placer dans un carton, une boîte à chaussure, une caisse à chat… adapté à la taille de l'hirondelle ou des hirondelles si elles sont plusieurs. Percez quelques trous à l’aide d’un stylo pour qu’elles puissent respirer.

  • Au fond du carton, placer une bouillote (sac plastique rempli d’eau tiède fermé hermétiquement, ou bouteille d’eau tiède) et la recouvrir d’un linge (ou papier journal).

  • Mettre l'/les hirondelles à l’intérieur : pour cela plaquer les ailes de l’hirondelle et la prendre délicatement avec les deux mains. Selon la taille du carton, vous pouvez en mettre plusieurs, elles se réchaufferont entre elles.

  • Laissez le carton à température ambiante et bien le laisser fermer pour éviter qu’elles ne se cogne contre les fenêtres ou les murs en s’envolant.

  • Il est inutile de leur donner à boire ou à manger tant qu’elles ne sont pas réchauffées.

  • N’hésitez pas à renouveler l’eau tiède au cours de la journée. 

  • Changer le linge qui recouvre la bouillote pour qu’elles gardent leur plumage et les ailes propres. Dans le cas contraire, elles risquent de ne plus pouvoir voler.

3) Leur permettre de se REHYDRATER ET DE SE NOURRIR

Une fois qu’elles sont réchauffées, vous pouvez leur proposer à boire et à manger dans des coupelles.

Les hirondelles sont insectivores. Procurez-vous des vers de farine ou de la pâté insectivore disponibles en magasin de jardinage ou animalerie.

Ne lui donnez pas de croquettes humidifiées, de pain, de produits laitiers et d’aliments salés.

Ne pas les forcer à boire ni à manger, elles doivent se nourrir d’elles-mêmes

4) LES RELACHER

Dès la prochaine fenêtre météo favorable à leur départ migratoire (absence de pluie, de vent, température clémentes) prévue ce Mardi 29 ou Mercredi 30, vous devrez les relâcher.

A l’extérieur, ouvrez le carton, elles s’envoleront d’elles même. (Pensez à enlever les coupelles d'eau et de nourriture pendant le transport).

Il faut les relâcher impérativement entre 11h et 14h, au plus « chaud » de la journée, leur laissant suffisamment de temps pour trouver refuge.

Il n’est pas forcément nécessaire de les relâcher là où vous les avez trouvées, elles sauront retrouver leur chemin.