S'identifier
Saisissez votre nom d'utilisateur pour La Ligue pour la Protection des Oiseaux Auvergne.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

Pourquoi et comment favoriser leur accueil ?

De nombreux insectes sont des auxiliaires des cultures très utiles et surtout inoffensifs pour l’homme. Les abeilles par exemple, qu’elles soient sociales ou solitaires, sont des pollinisateurs indispensables pour la reproduction des plantes et arbres fruitiers : c’est pourquoi il est nécessaire de les préserver. Les scientifiques pensent d’ailleurs que leur disparition constituerait une menace réelle pour la nature et l’homme. Mais les abeilles ne sont pas les seuls insectes utiles. Les coccinelles, par exemple, sont les prédateurs naturels de nombreux parasites, notamment des pucerons. Leur utilité n’est plus à démontrer, en particulier dans les potagers où elles régulent la surpopulation des insectes indésirables. Les insectes sont donc, au même titre que les oiseaux, des animaux utiles.

Les oiseaux ne sont pas les seules à adopter des nichoirs. En effet, les insectes aussi viendront facilement si vous leur proposez des gîtes adaptés. La plupart de ceux que nous vous proposons d’attirer ici sont des auxiliaires des cultures très utiles. Voici quelques exemples de réalisations faciles à réaliser. 

 

Bottes de tiges de sureau 

Les tiges sèches creuses (graminées, ombellifères…) ou remplies d’une moelle tendre et facile à creuser (sureau ou ronce) sont fréquemment occupées comme abris journaliers ou mieux, pour nidifier. Il suffit de confectionner des bottes de 10 à 20 tiges de 20 cm de longueur environ en les liant ensemble avec de la ficelle ou du fil de fer. Vous pouvez aussi utiliser des tiges de bambou, plus solide, mais dont vous devrez boucher l’une des extrémités. Les tiges peuvent aussi être regroupées dans une boîte semi-ouverte, ce qui permet d’accroître leur longévité.

 

Bûche percée pour abeilles solitaires

De nombreux insectes, en particulier des guêpes ou des abeilles inoffensives, utilisent dans la nature des galeries creusées dans le bois mort par des larves d’insectes. Vous pouvez ainsi proposer une simple bûche de bois dur fendue en deux et percée artificiellement de trous de différents diamètres (de 2 à 15mm), percés à l’aide d’une vrille ou d’une perceuse : ils seront rapidement occupés par les insectes.

 

Gîtes à coccinelles

Il s’agit d’une simple boîte aux dimensions d’un nichoir type « boîte aux lettres » pour oiseaux, dont les quatre côtés sont percés de trous (1cm de diamètre). L’intérieur du gîte doit être garni de paille sèche. Le gîte doit être disposé sous l’avancé d’un toit ou au milieu d’un parterre de fleurs, dans un endroit abrité. Les coccinelles l’utiliseront pour passer l’hiver.

 

 

Hôtels à insectes

Les hôtels à insectes regroupent plusieurs installations favorables à l’accueil de plusieurs espèces. Ils peuvent regrouper les trois installations vues ci-dessus. Laissez-libre cours à votre imagination en leur donnant la taille et l’aspect que vous voulez !

Crédit photo : L. Duroux et J-C Gigault