S'identifier
Saisissez votre nom d'utilisateur pour La Ligue pour la Protection des Oiseaux Auvergne.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

Ancrage local : Une concertation en marche

14/12/2017

L’intégration de la Réserve dans le tissu local est une des clefs contribuant à la réussite de la gestion d’une Réserve. Récemment, les gestionnaires ont donc participé à de nombreuses réunions parmi lesquelles celles consacrées aux futurs travaux de la RCEA, au 3e plan de gestion, à la gestion des sangliers, aux pacages de franc-bord, avec la DREAL, la DDT, la Chambre d’Agriculture, la Fédération de chasse…

 

Entretien des sentiers: Nettoyage exceptionnel après les forts vents du printemps

14/12/2017

Les gestionnaires de la Réserve ont depuis longtemps créé une vingtaine de kilomètres de sentiers pour pénétrer dans la Réserve, spécialement vers les zones où se remisent les sangliers. Il faut en effet pouvoir accéder partout, y compris dans les secteurs les plus embroussaillés, si on veut être efficace lors des battues administratives.

Or la fin du printemps a vu un épisode de forts coups de vents. Si les chablis participent à la vie d’une ripisylve, ils sont plus gênants lorsque les arbres abattus encombrent les chemins. Ce fut le cas à de nombreuses reprises un peu partout. Tant et si bien qu’il a fallu faire un effort de nettoyage de grande ampleur cette automne (doublement du budget de temps imparti d’ordinaire les autres années). Trois ouvriers de l’ONF se sont attelés au travail pour pratiquer ce nettoyage exceptionnel, l’entretien ordinaire et même la réouverture de quelques sentiers de gestion très encombrés de végétation.

 

Inventaires de la faune : Une biodiversité foisonnante

14/12/2017

Le futur plan de gestion, dont la rédaction approche de la fin, est l’occasion de réactualiser les listes d’espèces car, en plus de leur vocation première de protection d’espaces naturels et d’espèces, les réserves naturelles nationales sont, bien entendu, aussi des endroits privilégiés pour la réalisation de nombreux inventaires naturalistes.

 

Certaines de ces listes sont exhaustives ou presque (tous les vertébrés, les libellules, les mollusques, la flore) d’autres méritent des approfondissements (grillons, criquets, fourmis, etc.).

 

Grâce à la forte diversité de milieux allant de la plage nue à la forêt, et à leur caractère naturel, les faune et flore locales sont très riches. La comparaison avec les autres Réserves Nationales met en valeur celle du Val d’Allier. Celle-ci se classe parmi les toutes premières de France par le nombre d’oiseaux (notamment par le nombre d’espèces nicheuses : 107), de mammifères, de libellules, d’amphibiens…

 

Parmi cette foisonnante diversité, de nombreuses espèces à forte valeur patrimoniale figurent dans les « listes rouges » ou les listes nationales ou internationales de protection.





NOMBRE TOTAL D'ESPECES RECENSEES


OISEAUX


277


MAMMIFERES


51


LIBELLULES, DEMOISELLES


50


PAPILLONS DE JOUR


64


PAPILLONS DE NUIT


61


POISSONS


41


AMPHIBIENS


12


REPTILES


11


COLEOPTERES


1082


GRILLONS, SAUTERELLES, CRIQUETS


35


PUNAISES


13


ABEILLES, GUÊPES, FOURMIS


44


TRICHOPTERES, EPHEMERES


32


MOLLUSQUES


81


FLORE


606


CHAMPIGNONS


181


TOTAL :


2641


Photo : Utriculaire

 

 

Accueil d’étudiants : La Réserve Naturelle comme terrain d’étude

13/12/2017

Depuis sa création et malgré l’absence d’animateur attitré, la Réserve se fait un devoir d’accueillir les étudiants dans le domaine de la protection de la nature ou de la gestion écologique. On considère en effet qu’une Réserve naturelle est en quelque sorte la « salle des travaux pratiques » des formations liées à la biologie, à la réhabilitation de terrains, à l’environnement.

Au fil des 20 et quelques années d’existence, des centaines de jeunes y ont été guidés.

Ces dernières semaines, la LPO a animé deux journées pour une bonne quarantaine d’étudiants en BTS. Au programme : gestion d’une Réserve nationale, mise en œuvre d’un plan de gestion, lecture du paysage… Un public intéressé posant des questions judicieuses. Un bon moment donc. Un autre groupe d’une quinzaine de jeunes en dernière année d’une école forestière est lui aussi venu s’initier aux spécificités d’une Réserve et notamment de la ripisylve composée de peupliers noirs et saules argentés, bien différente des chênaies auxquelles ils sont plus habitués. Un groupe sympathique et dynamique.

Pêches électriques de l’AFB : L’Allier riche en poissons

13/12/2017

Avec 41 espèces, l’Allier possède une richesse en poissons remarquable. Cependant, jusqu’à il y a peu, leurs abondances étaient totalement inconnues.

La directive-cadre européenne sur l’eau a introduit, en 2000, des objectifs ambitieux pour protéger ou rétablir le bon fonctionnement des écosystèmes aquatiques européens. Son but est de garantir à long terme une utilisation durable de l’eau aux personnes, aux entreprises et à la nature.

Dans ce cadre, l’Agence Française de la Biodiversité (AFB, ex-ONEMA) a mis en place une station de référence pérenne dans la Réserve. Elle se situe directement à l’aval du Pont de Châtel-de-Neuvre et couvre une surface de 1200 m de longueur par 80 m de largeur environ.

Débutées en 2008, les pêches électriques étaient programmées tous les deux ans (en octobre). Elles sont devenues annuelles depuis 2012.

L’opération de cette année a échantillonné 2 210 poissons appartenant à 22 espèces différentes : 996 goujons, 441 spirlins, 404 ablettes, 86 barbeaux fluviatiles, 59 chevaines, 52 gardons, 44 vandoises, 40 hotus, 22 vairons, 19 bouvières, 5 brèmes bordelières, 3 rotengles, 3 pseudorasbora, 2 brèmes communes, 1 carpe commune, 1 carassin argenté, 9 perches-soleil, 6 perches communes, 6 silures glanes, 6 anguilles européennes, 4 brochets et 1 lamproie de Planer (tous ont bien entendu été relâchés).

Au fil des années, la station de Châtel-de-Neuvre s’est révélée remarquablement riche. Elle recèle 29 espèces, soit 70 % de la faune ichtyologique de la Réserve. Les captures ont confirmé la présence du Saumon de l’Atlantique, des Lamproies de Planer et marine, de la Bouvière, toutes espèces inscrites à l’annexe 2 de la Directive Habitat Faune Flore.

Des élèves de la maternelle du village, leur maîtresse et des accompagnatrices ont profité de l’occasion pour faire connaissance avec le monde des poissons.

Photos : Bouvière femelle et groupe scolaire

Le trombinoscope de la réserve

22/11/2017

Pour connaître les personnes et structures qui travaillent pour la Réserve Naturelle du Val d'Allier, découvrez son nouveau trombinoscope :

Trombinoscope de la Réserve Naturelle

Pages